Archives de Catégorie: Autre

Si j’ai quelque chose à raconter qui ne concerne pas les livres…

[Tag] Sept choses

Dans la blogosphère, il y a les fameux tags. Et voici mon premier 🙂

1. Remercier la personne qui vous a donné ce prix: Eh bien… Thanks Elinor! 😛

2. Mettre le logo sur votre blog:

Sept chosesJe cherche encore le lien avec « Sept choses », mais… c’est pas grave.

3. Mettre le lien vers la personne qui vous l’a envoyé: Vous pouvez lire le blog d’Elinor ici. 😉

4. Dévoiler sept choses sur vous:

  • J’adore la musique. D’ailleurs, au départ, je voulais créer un blog de « critique » musicale; mais je me suis inscrit sur Livraddict entre temps, et l’idéed’un blog littéraire m’a aussi tenté. Soit dit en passant, je n’abandonne pas ma première idée. J’ai plein de choses à dire et à partager sur ma musique, plein d’artistes à faire découvrir, ou mieux, à découvrir. 🙂
  • Je suis un peu geek. En tout cas, je tourne sous Ubuntu à la maison. Et je vais profiter de ces vacances pour installer Ubuntu sur mon netbook également, comme ça je pourrai faire peur aux autres Lettreux, ahah.
  • J’ai tendance à observer les plaques d’immatriculation. Et je les « calcule », quand c’est simple 😛 Par exemple, VD 346 345 va devenir 1 pour moi. Oui, c’est ridicule.
  • J’ai des étagères murales Ikea dans ma chambre. Et j’ai peur qu’elles tombent, elles sont hyper chargées. Et si elles tombent, elles tombent sur mon lit, donc, sur moi, si j’y dors. Bon.
  • J’adooooooore l’anglais. C’est une langue que je trouve vraiment très plaisante à écouter, à parler et à écrire!
  • Mon roman préféré est sûrement Les Liaisons Dangereuses. J’adore la forme du roman épistolaire, il faudrait que j’en lise d’autres. Mais Les Lettres Persanes ne me tentent pas vraiment…
  • J’ai mis beaucoup de temps à trouver une lampe « de banquier », ou encore « de bibliothèque ». Vous savez, les lampes opalines vertes? Je les adore, et ma mère m’en a offert une pour mes 18 ans ❤

5. Nommer sept blogs qui devront faire comme vous:

J’ai hésité, mais je ne tague personne. Je ne sais pas à qui ça pourrait plaire ou pas. Alors si quelqu’un veut le faire, il peut tout simplement le faire. Have fun 😉

6. Mettre le lien des sept blogs:

Bah voilà, quoi… ^^

7. Prévenir les personnes concernées:

Cf. réponse à la question 6.

[Challenge Austenien] – Pride & Prejudice: started reading

Hello!

Un petit billet pour vous dire que je me suis officiellement lancé dans le Challenge Austenien avec la lecture d’Orgueils et Préjugés, en version originale s’il vous plaît!

Je l’ai acheté en édition Penguin, bien évidemment. J’adore ces éditions: leurs couvertures sont franchement réussies (que ce soit celle-ci, en poche, ou les autres Penguin Classics, plus grands), et la couverture paperback est très agréable. Par contre, j’apprécie moins les Penguin verts: ils sont en effet vraiment pas chers, mais les pages se déchirent, ce qui me chagrine tout le temps.

Pour en revenir à P&P (ou O&P, choisissez), j’apprécie assez pour le moment. Mettons que je connais déjà l’histoire (merci Keira Knightley!), ce qui facilite peut-être la lecture. J’apprécie néanmoins les chapitres très courts, pour la plupart, j’ai l’impression de les lire plus vite!

Je vous laisse avec un passage du livre, en lien avec mon dernier article, sur la poésie:

‘When she was only fifteen, there was a gentleman at my brother Gardiner’s in town, so much in love with her, that my sister-in-law was sure he would make her an offer before we came away. But however he did not. Perhaps he thought her too young. However, he wrote some verses on her, and very pretty they were.’

‘And so ended his affection,’ said Elizabeth impatiently. ‘There has been many a one, I fancy, overcome in the same way. I wonder who first discovered the efficacy of poetry in driving away love!’

‘I have been used to consider poetry as the food of love,’ Said Darcy.

‘Of a fine, stout, healthy love it may. Every thing nourishes what is strong already. But if it be only a slight, thin sort of inclination, I am convinced that one good sonnet will starve it entirely away.’

Jane Austen, Pride & Prejudice, Vol. I, Chapter 9

Introduction

Je n’aime pas vraiment les introductions. Je ne sais jamais vraiment ce que je peux y dire. Parler de moi? D’accord, mais jusqu’à quel point puis-je le faire sans avoir l’air égocentrique ou égoïste? Parler de ma passion? Il suffit de regarder le titre du blog pour le comprendre. Parler de quoi, alors?

En somme, c’est compliqué. Je ne savais même pas quel titre donner à l’article. Introduction? Incipit, pour signaler que nous sommes bien dans le thème de la littérature, et que ce blog, comme tout bon roman, se doit d’avoir un incipit? « Acte I, Scène I »? J’aurais envie de transformer ce petit bout de Toile en tragédie classique  en 5 actes – mais je ne veux pas qu’il meure. Finalement, ce sera Introduction. Ne pas faire compliqué, take it easy est le mot d’ordre.

Alors bon. Me voici rendu à deux paragraphes d’introduction, de présentation de moi-même et de mon blog. J’essayerai tout de même d’être un peu plus précis. Je suis un jeune lecteur même pas âgé de 20 ans (mais presque).  Plutôt solitaire au niveau de mes lectures, j’ai découvert un site fabuleux sur lequel je partage mon opinion et mes avis sur mes lectures; et bien évidemment, très vite est née en moi l’envie de le faire d’une manière plus « formelle » ou plus professionnelle. Me voici donc.

Si je devais citer le genre de lectures qui me passionnent, je ne saurais être vraiment précis. J’ai lu beaucoup de fantasy étant plus jeune, passant par des ouvrages incontournables pour ma génération: Harry Potter, la saga du Livres des étoiles d’Erik L’Homme, À la croisée des mondes de Phillip Pullmann; mais aussi d’autres classiques, n’ayant rien à voir avec la fantasy, comme Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, ou des romans de la Comtesse de Ségur, qui m’ont réellement initié à la lecture alors que je n’avais même pas 8 ans. J’en garde de très bon souvenirs. Durant mon cursus scolaire, j’ai pris plaisir à lire des classiques tels que Bel-Ami de Guy de Maupassant ou Madame Bovary de Gustave Flaubert; de même j’ai découvert L’Homme Illustré de Ray Bradbury, me donnant fortement envie de me plonger dans l’univers de cet auteur. Je ne saurais m’arrêter sans noter l’importance que prend pour moi la littérature anglophone, particulièrement britannique, ces derniers temps: je compte me lancer dans la lecture de Jane Austen, en anglais si possible, en français autrement (ou même en portugais – oui je suis bilingue!).

Pour résumer, il se peut que vous aperceviez des ouvrages assez hétéroclites dans ma bibliothèque. Je me nourris de tout.

Le cher compteur de mots de WordPress m’annonce que je suis arrivé à 434 mots en écrivant cette phrase. Pas mauvais (l’outil – et ma performance). Finalement, j’aime assez parler de moi. Je pourrais enchaîner sur ma vie passionnante et palpitante, mais je pense que le mieux est encore de céder la place à la littérature. Judicieux, non?

J’espère que ce blog vous plaira, et au passage, je vous prie de vous exprimer le plus possible dans les commentaires des articles! J’aime partager, d’où l’existence de ce blog; j’aime encore plus lorsque les autres font de même. Restez tout de même courtois (nous sommes tous gentils, ici); dans le cas contraire, je me verrais forcé de supprimer les commentaires désobligeants (et vous me rendriez triste, ce que vous ne tenez absolument pas à faire, n’est-ce pas?).

Sur ce, chers amis lecteurs, je vous souhaite une bonne découverte, et me réjouis de débuter cette aventure avec vous.

Träumer